L’ABC pour une mise en forme réussie

ABC_miseEnForme

Le corps est un peu comme une voiture. Son carburant est composé d'oxygène, d'eau et de nourriture. Les cellules du corps brûlent ce carburant comme une voiture consomme de l'essence. Donc, comme la vieille voiture qui a besoin d’une mise au point, un corps inactif depuis quelque temps a besoin d’une évaluation et d’une préparation physiques adéquates. De fait, il y a quelques bonnes choses à savoir avant de se jeter à corps perdu dans la pratique d’activités sportives. Voici donc les clés du succès pour une mise en forme réussie.

À première vue, parcourir 25 km de ski de fond, faire une longue randonnée pédestre ou pagayer pendant un week-end en kayak de mer exigent une bonne préparation physique. Mais saviez-vous que si vous souhaitez vous initier à la marche de santé à raison de trois séances d’une heure par semaine, vous aurez également besoin d’une préparation physique? En effet, entreprendre une nouvelle activité physique du jour au lendemain sans aucune préparation physique vous donnera des courbatures, c’est garanti! De plus, vous vous exposez au découragement et à l’abandon de votre activité sportive. Pour éviter cette déception, il faut respecter certains principes : bien connaître sa condition physique de départ, déterminer la charge de travail physique de l’activité choisie et respecter une bonne progression dans l’entraînement.

Si vous n’avez jamais vraiment fait de sport ou que vous souhaitez recommencer, il est conseillé d’y aller progressivement. La règle d’or est de ne jamais aller au‑delà de ses capacités : fixez-vous des objectifs réalistes et ajustez-les au besoin. Ainsi, pour ceux et celles qui désirent s’initier aux marches de santé, il est recommandé de faire 3 sorties de 10 à 15 minutes par semaine et d’augmenter la durée des sorties de 5 minutes chaque semaine, pas plus! Le rythme de marche à prendre devrait être celui dans lequel vous pouvez maintenir une conversation avec un partenaire. Si votre partenaire est moins en forme que vous, prenez des bouteilles d’eau dans vos mains (une bouteille d’eau en plastique de 500 ml équivaut à un poids de 500 g). Cette surcharge vous demandera un effort supplémentaire et sollicitera davantage votre système cardio‑vasculaire. Bref, en suivant tous ces conseils, vous verrez que dans dix semaines, vous serez en mesure de réaliser vos objectifs avec le sourire! Mais ne vous inquiétez pas si vous ne perdez pas beaucoup de poids dans les premières semaines, c’est normal. Lorsque l’on commence un programme d’exercices, les muscles deviennent plus forts, plus lourds et même s’il y a une perte de masse adipeuse, le poids total ne change que très peu ou pas du tout.

Somme toute, que vous soyez un athlète accompli, une randonneuse de week-end ou si vous avez simplement décidé de prendre votre santé en main, vous devez inévitablement vous préparez physiquement pour réaliser un défi sportif. Pour vous assurer d’avoir un programme adapté à vos besoins, vous pouvez consulter les spécialistes de la Clinique de kinésiologie de l’Université de Montréal. Ces experts et expertes du sport pourront évaluer votre condition physique et vous proposer un plan d’entraînement personnalisé.

François Prince, PhD
Directeur, Département de kinésiologie
Professeur titulaire, Département de kinésiologie et Département de chirurgie
Université de Montréal

 


Imprimer