Quand cuisiner rime avec santé

epargner_tupperware

À une époque où tout le monde court, il est difficile de bien s’alimenter et surtout de trouver le temps nécessaire pour cuisiner. Pourtant, saviez-vous qu’apprêter vos propres plats vous permet d’avoir une bonne alimentation et d’économiser temps et argent? Préparez vos chaudrons et passez à l’action!

Savoir cuisiner pour mieux s’alimenter
Selon une étude effectuée au Minnesota (1), les jeunes adultes qui cuisinent consomment moins d’aliments de type « fast-food » et d’aliments à teneur élevée en gras. D’autre part, ils ont aussi l’habitude de respecter les recommandations des guides alimentaires en ce qui a trait aux portions quotidiennes de fruits, de légumes, de produits céréaliers à grains entiers et d’aliments riches en calcium. En fait, les jeunes adultes qui cuisinent ont davantage tendance à avoir une alimentation variée et équilibrée qui contient les nutriments essentiels au bon fonctionnement de l’organisme.

Savoir cuisiner pour épargner du temps
Savoir cuisiner et bien s’organiser en cuisine permet de gagner beaucoup de temps. Effectivement, le fait de planifier à l’avance le menu de la semaine limite le nombre de visites à l’épicerie. Les moments d’attente d’une recette (ex. : temps de cuisson) peuvent être utilisés pour en commencer une autre. Par ailleurs, cuisiner quelques mets en grande quantité, seul ou en groupe, et congeler des portions individuelles vous dépannera lors des soirées où le temps manque. Bref, avec un peu de pratique, cuisiner deviendra une activité simple et rapide!

Savoir cuisiner pour économiser de l’argent
Les repas prêts à manger, qu’ils soient servis au restaurant ou achetés à l’épicerie, sont plus chers que la version cuisinée à la maison. En cuisinant vos repas, vous économiserez non seulement sur le coût de votre épicerie, mais vous deviendrez aussi de plus en plus habiles à repérer les articles en solde. Apprendre à apprêter les restes de repas permet également d’économiser de l’argent et d’éviter le gaspillage.

Le développement des habiletés culinaires : au cœur des préoccupations de la vie étudiante
Un sondage éclair effectué aux résidences de l’Université de Montréal cet hiver indique que près de 16 % des 55 étudiants recensés prennent principalement leurs repas à la cafétéria ou au restaurant. De ces mêmes 55 répondants, 80 % ont répondu par l’affirmative à la question « Aimeriez-vous qu’on vous propose une solution pour vous aider à cuisiner plus facilement? », et un nombre tout aussi important (78 %) a répondu vouloir obtenir de l’information sur la nutrition pour les aider à adopter des habitudes alimentaires saines.

Geneviève Dulude Dt.P., candidate Ph.D.
Coordonnatrice Ateliers de Nutrition
Département de Nutrition, Université de Montréal

 

(1) Larson NI, Perry CL, Story M, Neumark-Sztainer D. Food preparation by young adults is associated with better diet quality. J Am Diet Assoc. 2006 Dec;106(12):2001-7.


 

Imprimer